Comment bien doser la fleur d’oranger dans la pâtisserie ?

En réalité, la fleur d’oranger provient de la fleur du bigaradier. Elle est utilisée dans plusieurs recettes de cuisine. Cet ingrédient issu du néroli est un précieux parfum pour bon nombre de chefs cuisiniers et amateurs. Les professionnels l’utilisent avec parcimonie pour assurer un bon dosage.

Origine et caractéristiques de la fleur d’oranger

Le bigaradier, l’arbre qui produit la fleur d’oranger, est originaire de l’Asie du Sud-Est. C’est une plante ancienne. Ce végétal donne les fameuses oranges amères. Ce sont les Perses et les Arabes qui ont emmené l’arbre dans plusieurs pays du monde (Au nord de l’Afrique, en Europe, en Sardaigne, en Espagne, etc.).

L’ingrédient est utilisé dans tout le bassin méditerranéen, dont le sud de la France. Cela témoigne des innombrables desserts avec cet arôme. Les fruits qui sont devenus très recherchés ont ensuite traversé tout le continent européen pour aussi aboutir en Amérique. Plusieurs recettes sud-américaines utilisent cette saveur dans leurs compositions.

Le dosage de la fleur d’oranger dans les recettes de cuisine

La fleur d’oranger donne un goût original à vos recettes. Une cuillère à café de l’ingrédient suffit à ensoleiller votre eau fraîche ou boisson chaude. Vous verrez ses innombrables vertus en l’ajoutant à votre infusion ou thé.

Hormis les laitages, pâtisseries, compotes et crèmes glacées, l’arôme permet d’assaisonner les sauces et mets salés comme le tartare de truite ou encore la viande de pigeon. Un peu d’orange douce accentuerait le parfum de l’ingrédient. La bigarade ne se mange pas crue malgré son amertume. Elle se déguste souvent en confiture.

Ce fruit est aussi utilisé dans la préparation du vin d’orange et la composition du Cointreau. Une fois séchée et réduite en poudre, son écorce donne un goût amère aux boissons, mousses d’agrumes et sauces.

Légendes et histoire de la fleur d’oranger

Dans la mythologie, la fleur d’oranger a été associée à la fécondité et la pureté. Elle était traditionnellement offerte en cadeau aux nouveaux mariés. L’essence de cette plante aurait des vertus aphrodisiaques imaginaires. Les eaux de fleur d’oranger sont en vente en épiceries fines et en boutiques de produits du Moyen-Orient.

Les étals des épices du marché commercialisent aussi ce produit. L’huile essentielle qui résulte de la plante est également à tester. Vous pouvez ajouter la fleur d’oranger dans plusieurs recettes comme les cigares au miel et aux amandes, la crème brûlée, la compote de pêches blanches, les smoothies et les beignets de pommes.

Où trouver une AMAP près de chez soi ?
Comment choisir une bonne moutarde ?